Rencontres à Port-Cros

Au ponton

"La belle Amélie" & "Moustic" au ponton de Port-Cros

Eau rare Avertissement au bout du ponton Sous le ponton Eau claire

Sous le ponton

A peine amarrés au ponton, nous avons la visite du voisin attiré par le pavillon Héo. Enfin un ! c'est « Massalé », mais il s'en va juste après, nous nous reverrons à Porquerolles.

Le temps de déjeuner, un autre voilier s'annonce à la pointe : mais c'est « La belle Amélie », ceux-là nous les connaissons, de vieux amis d'amis, déjà rencontrés l'année dernière au mouillage du Bon Renaud (Porquerolles). Leur bateau est aussi ancien que le Moustic, une Frégate d'Herbulot en bois moulé qu'ils entretiennent avec toute l'affection qu'elle mérite. Tous les ans, ils font l'aller-retour France-Grêce ou Turquie en été. Rien d'extraordinaire pour certains, sauf que Jean-Michel a 80 ans passés, elle paraît beaucoup plus jeune, mais ? Nous sommes invités à dîner, et nous en apprenons un peu plus. La belle Amélie, comme je le subodorais, c'est d'après la chanson de salle de garde bien connue ! Depuis quelques années, ils s'arrêtent en mer ionienne, Ithaque, Corfou, trouvant que l'ambiance n'est plus la même en mer Egée. De belles personnes en vérité, qui encouragent à persévérer quand le moral n'est pas au top.

SamouraïFrégate''Au matin, le Moustic se dandine toujours amarré lâche avec des ressorts, le NW a bien soufflé toute la nuit. Une autre visite, l'équipage du Samouraï « Uke-Tori » avec un roof rehaussé, bateau modeste et qui navigue... mais en panne de gaz ! On papote du temps que leur bouilloire chauffe sur notre réchaud. Il est certain qu'en hiver, on rencontre peu de monde, mais de qualité ! Ils repartent peu après direction Port-Grimaud.

C'est lundi. Le bureau de Poste ouvre en matinée, la navette du Lavandou arrive avec quelques touristes. Mais pas de connexion Wifi possible.

Et soudain, c'est les grandes manoeuvres à Port-Cros : la barge mouillée au large devant l'île de Bagaud s'approche avec sa grosse pelle mécanique en figure de proue. Le petit ponton des pêcheurs à côté du quai des navettes a été détruit par la tempête de l'hiver dernier : il est en réfection. Le vent de NW est encore sensible, on voit la pelle plonger pour stopper l'erre... impressionnant !

Il est temps de mettre les voiles, ce doit être infernal ici en semaine. Grds tx

Rêvons un peu : impressionnisme ou ... photo floue ? Impressionnisme

Commentaires

1. Le mardi 22 février 2011, 16:55 par François

On déguste ces billets à petites gorgées, comme on le ferait d'un verre de bon vin. Ils sont longs en bouche, riches d'aromes délicats, point trop tanniques, mais d'un bel équilibre entre iode, humus, et le goût irremplaçable de l'amitié...

Merci Moustic...

2. Le lundi 14 mars 2011, 19:58 par pierre

Une méduse en février ?.. ça alors !
sympa blog en tous cas ; bonne suite
elpeyo / pierre