Antibes, Port Vauban

Bassin de grande plaisance

Port-Vauban, bassin de grande plaisance

Antibes est le premier port d'Europe en terme de tonnage... Le Moustic y a participé, même brièvement et très modestement avec ses 3 tonnes (tarif hors saison : 7,40 €/jour). L'accueil aimable et simple en tout cas n'est pas proportionné à la taille du bateau !

Mega-yacht Bateaux divers

C'est cet aspect qui saute aux yeux à l'arrivée : des bateaux de toutes sortes et de toutes tailles. Des méga-yachts dans le bassin dit de « grande plaisance » aux pêcheurs professionnels du « petit métier », en passant par les petits voiliers et dans un coin des unités indéfinies en travaux. L'ensemble est sous vidéo-surveillance, mais les quais ne sont pas verrouillés, seulement fermés par un petit portail avec une affiche du règlement du port. L'eau du port est d'une couleur turquoise étonnante quand il fait grand soleil, j'ai d'abord cru que c'était une pollution, mais non c'est naturel. Même par vent d'Est fort avec de la houle dehors, le bassin est calme, sans ressac.

Nomade sur les remparts

"Nomade" sur les remparts

Plage au pied des remparts

Plage au pied des remparts

Comme à Cannes, le port fait partie de la ville : mercredi, on croisait sur le quai Bir-Hakeim des mamans qui promènaient leurs enfants, sur l'esplanade Jean-Moulin les joueurs de pétanque faisaient le spectacle, non loin un groupe de retraités tapaient le carton au soleil et de jeunes ados se mesuraient en skateboard devant les remparts. Ambiance hivernale, c'est sans doute plus encombré au coeur de l'été.

Picasso a vécu et peint ici, dans une grande bâtisse, le château Grimaldi, qui est devenu le Musée Picasso, avec des oeuvres majeures du maître (« La Joie de Vivre ») mais aussi d'autres artistes antibois, Nicolas de Stael, entre autres. Ce vieux quartier à l'abri des hauts remparts caractéristiques de cette ville qui marquait la frontière au temps où le Comté de Nice n'était pas encore rattaché à la France, est un dédale de ruelles étroites aux maisons bien entretenues et fleuries. Il fait bon y flaner.

De l'autre côté, vers la partie plus récente de la ville, de très nombreux shipchandlers et business liés à la plaisance, attestent de la fréquentation permanente des grands yachts avec équipage : école de grande cuisine, boutique d'uniformes à bord, agences de recrutement d'équipages. Pour qui cherche un boulot dans ce domaine, Antibes est le bon plan.

L'escale d'une semaine a été l'occasion de retrouver de vieux copains des Antilles installés à Vallauris et à Cros-de-Cagnes : ti'punch, cachasa et nostalgie au programme, mais aussi jus de mandarines de leur production au petit-déj' pour aider à dissoudre le trop-plein d'alcool !

Musée Picasso

Le Musée Picasso

Toile Céramique Portrait Jacqueline

Portrait de Jacqueline

En flanant dans la vieille ville d'Antibes

rue du bateau Lavoir Galets Façade végétale Volets de peintre Rocaille

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet